Crise politique: L’opposition dévoile l’agenda des manifestations…

Au terme d’une réunion des leaders politiques de l’opposition tenue ce lundi 30 mars au ‘’QG’’ de l’UFDG à Hamdallaye, l’opposition guinéenne a décliné l’agenda des manifestations de rue, pour contraindre le pouvoir au respect des accords du 3 juillet 2013.

Selon le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, qui s’est exprimé peu après la réunion, les manifestations sur les places publiques vont commencer à compter du jeudi 2 Avril 2015 par une journée ville morte sur toute l’étendue du territoire national.

« Nous avons décidé de rentrer dans un cycle de manifestations ininterrompues à partir du jeudi 2 avril prochain. C’est-t-à-dire dans trois jours. Ces manifestations vont commencer par une journée ville morte et vont continuer jusqu’à ce que l’entièreté de nos revendications soit satisfaite. » a déclaré Aboubacar Sylla devant les hommes des médias

Ensuite, s’il n’ya pas satisfaction à leur revendication, les opposants comptent entamer les manifestations sur les places publiques à compter du lundi 6 avril 2015.

Malgré le la main tendue du pouvoir qui veut relancer le dialogue, à travers un courrier que le ministre de la Justice a adressé aux différents partis politiques, l’opposition reste ferme et ne veut pas dialoguer avec un gouvernement qui ne respecte pas ses engagements.

Comme on le voit, les hostilités sont lancées entre pouvoir et opposition, alors que la date de la présidentielle est annoncée pour le 11 octobre prochain. Devant cette impasse politique, l’opposition réitère on appel au respect de accords du 3 juillet et exige la tenue des élections locales avant la présidentielle.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.