Crise politique : L’opposition enterre ses morts mercredi

Alors qu’une marche pacifique était annoncée pour le mercredi 27 septembre sur l’autoroute Fidèle Castro, finalement, les opposants changent de stratégie, mais ne reculent pas.

Après la mort des deux de leurs militants tués la semaine dernière, les adversaires d’Alpha Condé ont décidé d’enterrer leurs morts le mercredi 27 septembre. Pour la circonstance, les opposants ont décidé d’accompagner le cortège funèbre des deux victimes, à savoir, Ismael Bah et Ibrahima Sory Sow, tous les deux tués par balle après la manifestation du 20 septembre 2017.

Le cortège funèbre devrait quitter l’hôpital Donka, direction cimetière des martyrs à Bambéto, où ils seront inhumés auprès des 80 autres victimes de la répression policière du régime d’Alpha Condé.

Mariam Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.