Crise politique : L’opposition projette un meeting le 22 janvier au stade de Bonfi

A l’issue d’une réunion tenue ce mercredi au siège de l’Union des Forces Républicaines (UFR), les opposants au régime du président Alpha Condé veulent faire une nouvelle démonstration de force.

Après le meeting réussi sur l’esplanade du stade du 28 septembre, le 7 janvier dernier, qui n’est pas resté sans conséquences, l’opposition républicaine veut passer à la vitesse supérieure. Elle envisage d’abord de manifester jeudi devant le Tribunal de Première Instance de Kaloum pour protester contre l’ouverture du procès contre des militants de l’opposition, qui doit démarrer demain.

Après cette marche, les opposants comptent organiser un meeting géant  le 22 janvier 2015 au stade de Bonfi. Au cours de ce meeting, les opposants vont exiger le départ de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), l’institution chargée d’organiser les élections en Guinée,  qui à leurs yeux, n’est plus crédible pour organiser des élections libres, transparentes et équitables. Selon l’opposition républicaine, la CENI se livre actuellement à des activités, en toute illégalité, car, poursuit-elle, ses démembrements ont déjà été dissouts. Une attitude qui selon eux, émet un doute sur la transparence des scrutin communal et présidentiel, prévus au cours de l’année 2015.

A noter que le bilan du dernier meeting de l’opposition républicaine fait état de plus d’une dizaine de blessés dont des gendarmes et des civils.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

  1. Abdel G. Diaby dit

    L’election ce ne pas la Guerre ou la violence contre les prauvres qui habite dans une vie deplorable Mais avec le comfort de ma population tout era bien avec la Guinée sans vous ou Mr. Alpha Condé le president de la Guinée! #ViveNewDemocrats! J’aime beaucoup ma Patrie…!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.