Crise politique : Malgré l’interdiction, l’opposition maintient sa marche ce jeudi

Malgré l’interdiction et l’absence de Cellou Dalein Diallo à Conakry, l’opposition maintient l=sa marche pacifique ce jeudi sur l’axe Cosa-Bambéto-Hamdallaye-Dixinn.

Les opposants comptent une nouvelle fois défier les autorités pour dénoncer ce qu’ils appellent des décisions illégales interdisant toute manifestation politique en Guinée.

S’exprimant sur cette marche, ce mercredi dans l’émission « Africa 2015 » de la radio Nostalgie, Dr Faya Millimono dira que la manifestation de ce jeudi est maintenue !

«  Nous allons sortir parce que les interdictions que nous vivons aujourd’hui, elles sont illégales. Nous ne sommes pas irrespectueux la loi. Nous respectons la loi, mais comme vous le savez, en matière de procédure judiciaire, c’est d’abord la forme qui procède la fonds. Lorsque l’autorité compétente qui doit répondre à l’information de manifester prend plus de temps que la loi ne lui en donne, sa décision d’interdit devient illégale. Et nous ne sommes pas sensé obéir à un ordre manifestement illégal. C’est pour cette raison que nous invitons le peuple de Guinée à être au rendez-vous. »

A la question de savoir où sera le point de départ des marcheurs, étant donné que le Chef de file de l’opposition est absent du pays, le leader du Bloc Libéral réserve de dévoiler, le lieu de regroupement des marcheurs au risque d’être confiné par les forces de l’ordre.

C’est une nouvelle journée de tension à Conakry, alors que les deux jeunes tués par balle la semaine dernière à Wanindara ne sont toujours inhumés.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.