Crise au RPG : le congrès, pour sauver les meubles ?

Alpha Condé revendique le congrès du RPG, au moment même où ce parti présidentiel traverse l’une de ses plus graves crises de son histoire : la fronde de certains militants qui s’estiment lésés dans la partage du pouvoir.

Alpha Condé voulait se jouer des uns et des autres mais il s’est vite rétracté, il s’est vite remis de ses manœuvres. Il est en effet allé rencontrer les frondeurs, discuté avec eux et a fait des promesses. Et pas des moindres : un congrès qui doit concerner toutes les instances du RPG. Le motif est tout simple. Selon le président, rapporté par Vision Guinée, « Ce qui vient de se passer au parti doit nous interpeller tous. Et comme vous le savez, le RPG est un grand parti qui a fait ses preuves. Donc, nous devons renforcer cette unité et oublier ce que nous avons connu récemment. (…) Qu’on se pardonne pour faire face aux nombreux défis qui nous interpellent. »

Et Condé d’ajouter : « Les responsables du parti ont droit de vous expliquer ici les choses telles qu’elles se présentent. Chose que ces derniers ne font pas malheureusement. Mais nous allons corriger tout ça. Désormais, ce n’est plus n’importe qui, qui présidera les réunions hebdomadaires. » Cette rencontre devait pouvoir rassurer mais, des militants restent quand même sceptiques, quant à la sincérité de leur professeur. Celui-ci veut juste sauver ce qui peut l’être. Le reste, c’est de la diversion.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.