Crise au sein des partis politiques : le diagnostic effarant de Sydia !

Sydia Touré a posé un diagnostic effarant sur la crise qui mine les partis politiques en Guinée. Pour le président de l’UFR aujourd’hui nul ne peut nier que le pays doute de lui-même et surtout doute de son intelligentsia et de ses leaders politiques.

Le leader de l’UFR sait de quoi il parle. En effet, « Cette crise de confiance entre le peuple et ceux qui sont censés  lui créer les meilleures conditions de  vie notamment celle des franges les plus vulnérables, est de nature à affaiblir, voire entraver les initiatives de développement.  Le doute s’est installé, car il arrive que les populations aient été amenées à croire que des élections qu’elles ont souhaitées  démocratiques et transparente résoudraient tous leurs problèmes. Malheureusement, les  dividendes de la   démocratie  se font  souvent  attendre. »

C’est pourquoi, « Notre devoir de citoyens, au-delà de notre qualité d’acteurs proactifs de la vie politique, nous interpelle. Je voudrais adresser un message, un cri de cœur aux acteurs politiques, aux acteurs de la société civile. Tout en restant fidèles les uns à nos convictions politiques et les autres aux idéaux de la société civile, travaillons en synergie pour sortir notre  pays de l’ornière de la pauvreté. Nous le pouvons si nous en avons la volonté, la détermination. Conjuguons nos efforts pour conjurer le sort qui semble s’acharner contre nous. »

On ne sait pas si cet appel de Sydia Touré va tomber dans de bonnes oreilles, au moment même où la scène politique est devenue un panier à crabes. La démarche reste quand même un défi énorme.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.