Dabola: Pénurie d’essence dans la préfecture

Les populations de la préfecture de Dabola, se sont réveillées mercredi, 4 mars, avec une crise de carburant à la pompe. Profitant de la fermeture des stations d’essence, des vendeurs clandestins ont rapidement envahi le ‘’marché noir’’ où, un litre d’essence se négociait entre 11 et 12.000 GNF si l’on en trouve.

Au micro de notre reporter, Mamadou Diop, gérant de la Station du grand ‘’Rond-point’’ de Dabola a indiqué: « Ce n’est pas nous. Il n’y a pas de carburant. C’est tout… »

Conséquences. Plusieurs engins roulants sont restés immobilisés par faute de carburant durant la journée du mercredi. Ainsi, le nombre de piétons galopait le long des routes chaque minute que Dieu fait…

En attendant la réaction des autorités compétentes, les rumeurs font état d’une autre baisse du prix du carburant à la pompe. Ce qui alimente la chronique dans les lieux publics de la préfecture de Dabola, située à 400 km de la capitale Conakry.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.