Dabola: Le projet ‘’Kaléta’’ offre 3.000 cahiers aux écoles de la CU

L’opposition républicaine n’est vraiment pas si sûre d’aller aux joutes électorales prochaines. C’est du moins ce qu’on peut lire dans la sortie de Fodé Oussou Fofana, député UFDG.

Selon lui, « Le gouvernement avait dit ici qu’il financerait les élections sur fonds propres. Après, il a fait marche arrière. Lui-même savait qu’il n’en avait pas les moyens. Je me demande d’ailleurs où il aurait tiré cet argent. Personne n’aurait compris qu’il organise les élections communales sur fonds propres et les élections présidentielles avec l’argent d’Ebola. »

Partant, Fodé Oussou Fofana invite les uns et les autres à se retrouver autour de la table pour discuter de ces questions essentielles. Ce qui est évident menace l’opposant, « nous n’accepterons pas d’accompagner le gouvernement de M. d’Alpha Condé dans une mascarade électorale. Nous ne partirons pas aux élections pour les élections. Au contraire, nous irons aux élections quand les conditions seront réunies. Ces conditions sont connues : nous voulons un fichier propre, un arbitre connu, les délégations spéciales dégagées et remplacées par des maires. »

On verra bien.

Jeanne Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.