Dalaba : un septuagénaire égorge sa femme

L’acte s’est produit ce jeudi 6 août dans le district de Malanta, sous préfecture de Bodié dans la préfecture de Dalaba. Mamadou Saliou Bah ,un septuagénaire   a d’abord cassé le cou de sa femme avant de l’égorger, alors qu’elle était au marigot.

Informée tard dans la nuit, l’autorité sous préfectorale s’est rendue sur les lieux et a par la suite averti le commissaire central  qui leur a instruit de soustraire le corps et de le ramener au village. Après le diagnostic du médecin qui a été dépêché par l’hôpital, la police n’ayant pas trouvé le coupable a ordonné qu’on remette le  corps de la victime à sa famille : « Je suis arrivé sur les lieux de la crime à 23 heures . On a avertit le commissariat central et le commissaire nous a dit de prendre le  corps dans l’eau et de l’envoyer au village. L’hôpital est venu ce matin (vendredi 08 août) pour faire le constat. Après le constat on a informé le commissaire central qui nous a dit de l’enterrer comme on a pas vu le coupable pour le moment .» Nous a confié le sous préfet de Bodié, Mamadou Diouhé Sow

Poursuivant, le sous préfet ajoute que quelques instants après , alors qu’il quittait  l’enterrement, il a reçu un coup de fil l’informant du décès du mari de la femme, Mamadou Saliou qui a été découvert  pendu à une corde chez lui : « Après avoir remis le corps de la femme à sa famille, je rentrais chez moi, à deux kilomètres de la ville, j’ai reçu un appel et la personne m’a dit que le mari de la femme s’est pendu. Selon les informations que j’ai reçu Mamadou Saliou (mari de la défunte) se portait bien et ne souffrait d’aucune maladie .»  Conclu monsieur Mamadou Diouhé Sow

Pour l’instant le motif de ce crime crapuleux reste inconnu. La défunte une quarantaine  était mère de sept enfants.

Sally Bilaly Sow , correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.