Dalein Diallo : « Nous ne nous sentons pas isolés ! »

Dalein Diallo semble être plus en bonne posture qu’avant. Plus requinqué, même s’il est sonné à cause de la force excessive du régime qui s’abat sur lui et sur ses alliés et militants ainsi que sur certains cadres de l’UFDG. Malmené par un régime de plus en plus rigide, désarçonné à cause des kidnappings à la pelle de ses militants, incompris par les alliés d’hier, notamment le FNDC, Dalein n’abdique pas.

En cause : « Dans le cadre de l’ANAD, je suis avec une quarantaine de partis politiques. Nous avons aussi le soutien de Me Abdoul Kabèlè Camara et d’Abé Sylla qui reconnaissent que nous avons gagné l’élection présidentielle du 18 octobre. »

S’agissant de ses rapports avec le FNDC, Dalein ne jette pas la pierre sur ses pairs d’anti 3è mandat, seulement, « le FNDC est libre. Nous manifestons contre la dictature, le 3e mandat et la confiscation de notre victoire. Si le FNDC souhaite faire cavalier seul, nous n’avons aucune objection. Chaque citoyen, chaque responsable d’association ou parti politique est libre de travailler avec qui il veut. Nous ne nous sentons pas isolés. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.