Dalein entendu par les enquêteurs : quelle suite attendre?

«Je suis sceptique quant à leur capacité d’être objectif et de tirer des conclusions contraires à la volonté d’Alpha Condé. » Cette seule déclaration de Dalein Diallo, à sa sortie d’audition avec les enquêteurs de Kipé, suite au raid perpétré contre sa voiture de commandement en dit long sur la suite à attendre des enquêtes pour autant souhaitées de tous les vœux.

Pourquoi donc Dalein Diallo est si sceptique ? Le chef de file de l’opposition le justifie : « Nous sommes dans un contexte de crise de confiance énorme entre l’Etat et tous ses démembrements et les citoyens, surtout l’opposition. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent se soustraire de l’influence négative des autorités administratives. Mais pour l’instant, moi en tant que citoyen, je suis venu apporter toute ma contribution à la manifestation de la vérité. »

Pour rappel, c’est le mardi 23 octobre dernier que l’opposition avait décidé d’organiser une marche pacifique malgré l’interdiction faite par les autorités. Très vite et comme il est désormais de coutume, les opposants ont été confinés, puis des échauffourées s’en sont suivies. Subrepticement un tir sur la voiture de commandement de Dalein. Le leader ainsi que ses covoiturés s’en sortent indemnes. Son chauffeur a été légèrement touché. Une vive levée de boucliers. Puis, c’est le pèlerinage incessant au domicile du président de l’UFDG. La communauté internationale de son côté a demandé des enquêtes indépendantes et imminentes.

On y est mais, partiellement, car, il y a eu près de cent morts sans que la Justice ne fasse son travail. A l’UFDG on dénonce l’hypocrisie de la Justice.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.