Dalein entre bâille la porte du dialogue avec Alpha, si….

Le dialogue politique devant s’établir entre l’UFDG bloquée de toutes parts pour davantage l’anéantir et le RPG, à travers Alpha Condé, le bourreau déclaré n’est pas pour demain. Si et seulement si, les desideratas de la principale force politique d’opposition ne sont pas respectés. 

Extrait : « La priorité à l’UFDG aujourd’hui, nous avons le couteau à la gorge. Nos principaux cadres sont en prison sans aucun motif valable. Chérif Bah, Ousmane Gaoual, Ismaël Condé, Madic sans frontières, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé et autres plus de quatre cents personnes sont en prison en violation flagrante de leurs droits élémentaires. Pour qu’on dialogue, il faut le respect de la loi, le respect de la liberté des personnes. Lorsqu’on sera libre, lorsque le parti aura à sa tête des gens libres, je peux voyager, on a notre siège et nos bureaux, on fait nos réunions en ce moment on peut examiner mais pour le moment on n’examine pas », a expliqué Dalein Diallo.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.