Dalein est-il contre les projets d’Alpha Condé ?

Les députés de l’UFDG, avec à leur tête Dalein Diallo sont indexés d’être des ennemis du développement mené par Alpha Condé. Raisons invoquée : on accuse les députés de s’être abstenus de voter pour deux accords de crédit pour la réhabilitation de la route Coyah-Dabola et des voiries de Conakry, la capitale. Les extrémistes du parti au pouvoir en font un sujet de débat et de discussions.

Une occasion pour le chef de file de l’opposition d’apporter des éclaircissements au cours d’une conférence de presse : «On n’avait pas les études qui permettent de définir la consistance et le coût des travaux. On a demandé qu’on nous donne les études de faisabilité, mais on ne les a pas reçues. On a dit qu’on va s’abstenir au niveau du vote, parce qu’on n’a pas d’éléments permettant d’apprécier la consistance des travaux et le coût du projet. Ce que nous notons est qu’un kilomètre de route avec les dimensions actuelles est de 1 million de dollar. On vient d’exécuter Kissoudougou-Gueckédou, une route qui coûte plus cher, c’est beaucoup moins. Il y a un projet qui est en cours d’exécution Labé-Tambacouda, c’est environ 500 mille dollars pour la construction »

Dalein Diallo persiste et signe : «On a demandé qu’on nous donne les études de faisabilité, mais on ne les a pas reçues. On a décidé de s’abstenir d’apprécier le travail parce qu’on n’a pas d’éléments permettant d’évaluer la consistance et le coût des travaux. »

Le chef de file sait déjà à quoi s’attendre : « Après, ils diront que l’UFDG est contre la construction des routes. Non, nous voulons plutôt la transparence dans la gestion des biens publics. Nous payons la construction des routes avec notre bauxite, nos impôts donc, on veut savoir à quel coût on réalise les travaux. C’est tout à fait légitime de la part d’un député d’exiger les études qui conduisent à ces coût pour savoir dans quelle mesure ils sont fondés.»

A chacun d’apprécier…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.