Dalein et Sydia : l’UFR ne veut pas faire la bagarre…

Le soutien apporté à l’UFDG par l’UFR en cas de deuxième tour n’aura plus lieu entre les deux partis politiques. Certains parlent de rupture et d’autres de jeux politiques.

Au niveau de l’UFR, on ne comprend pas trop « pourquoi ce débat continue à alimenter la vie politique guinéenne. Sidya Touré a créé un parti politique parce qu’il aspire à être président de la République mais non plus il n’a pas créé son parti pour soutenir un candidat aux élections présidentielles », tranche le parti de Sydia Touré. Et d’ajouter : « Je dois vous rappeler que les élections présidentielles ne sont pas arrivées. Il est l’un des candidats donc il n’ira pas pour soutenir un candidat mais c’est d’être président de la République », note un député du parti.

Conclusion : « Donc nous n’avons pas besoin de soutenir quelqu’un, nous ne sommes pas une structure qui doit soutenir l’un ou l’autre. Nous ne pensons même pas à une alliance. Nous ne pouvons pas faire la bagarre pour une ethnie ou pour quelqu’un. »

L’UFDG appréciera…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.