Dalein n’abdique pas : «Pas de compromis possible »

On ne sait plus jusqu’où ira Dalein Diallo, même si Bah Oury invite à laisser « les rancœurs et l’apaisement s’installer au niveau des esprits des uns et des autres », afin de tirer un bilan beaucoup plus exhaustif tant sur le plan politique que sur celui des responsabilités individuelles des uns et des autres.

Ce qui est évident, Dalein Diallo n’abdique pas : «Aujourd’hui, ils ont levé le siège devant mon domicile. Ce n’était pas une revendication. Ma revendication, c’est la reconnaissance de ma victoire. Et à cet égard, je le dis haut et fort, il n’y a pas de compromis possible. Je ne veux pas que les gens considèrent que cet allègement, si on peut l’appeler ainsi doit occulter l’objectif que nous avons, celui de défendre jusqu’à la victoire, la victoire qu’on a acquise dans les urnes. Et de refuser par tous les moyens le hold-up que monsieur Alpha Condé est en train de préparer. »

Sentant déjà le souffre, après s’être entêté et perpétré un holdup électoral Alpha Condé se pose en faiseur de paix, en rassembleur : «Je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens », comme si, personne ne l’a vu à l’œuvre dans sa posture d’homme du mépris.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.