Dalein Président en 2020 : les cauris de Bah Oury révèlent…

On le connaissait homme politique ouvertement accusé par Alpha Condé comme étant le cerveau du raid de Kipé. On le connaissait aussi en sa qualité de vice-président exclu de l’UFDG. On le connaissait enfin comme celui par qui la mort du journaliste Mohamed Diallo est arrivée à la devanture du siège de l’UFDG. C’est ce qu’on savait de Bah Oury.

 Récemment, il a rendu publics ses autres talents et pas des moindres : un joueur de cauris. Ceux-ci révèlent en effet que Dalein Diallo ne sera jamais président en Guinée en 2020. Bah Oury l’a dit sur les ondes d’une radio privée dont des confrères rapportent.

 Extrait : « Droit dans les yeux, je ne pense pas CDD pour 2020. Je sais que tu (un auditeur, ndlr) aimes Cellou Dalein et tu crois en moi. C’est la raison pour laquelle j’avais dit en 2015 quoiqu’il en fasse, je lui avais dit ça, la question de l’élection présidentielle de 2015 était déjà réglée. Je me suis battu pour que Cellou Dalein devienne président de la République en 2010. J’ai failli y laisser ma vie. »

 Et l’exclu de ruminer :« J’ai été agressé dans la cour de CellouDaleinpar le général Sékouba Konaté, et Cellou n’a pas réagi ce jour-là. C’est sa femme qui était dans sa chambre, qui a vu ce qui se passait dans la cour qui est venue les interrompre. C’est ce jour-là que CellouDalein a perdu le pouvoir. Et vous voulez ce monsieur avec tout ce qu’il y a aujourd’hui puisse incarner quelque chose, je dis et je répète intelligemment, ceux qui rêvent de voir CellouDalein président, ils se trompent ».

 Bah Oury, prophétise mais il n’a jamais vu venir son départ en catimini après l’attentat présumé de la résidence d’Alpha Condé à Kipé. Il n’a pas non plus vu venir le départ de ses proches lieutenants pour le cercle restreint de Dalein Diallo. Esseulé, il joue les cauris et opte pour la médisance.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.