Dalein se trouve un nouvel interlocuteur

Le chef de file de l’opposition a par ailleurs appelé ses militants à la résistance. « Alpha Condé ne veut pas être le président de tous les Guinéens, il veut être le président d’un clan. Ce n’est même pas le RPG qui gouverne, C’est Alpha et son clan. Heureusement dans ses fiefs, ceux qui étaient hier ces militants ont compris eux aussi qu’Alpha n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle. Aujourd’hui, il a pris l’option de gouverner et s’octroyer un troisième mandat par la violation de nos droits, par la violation flagrante des accords, de la constitution et des lois de la République. Il faut qu’on organise la résistance, on n’a pas le droit de fléchir. Il y a eu 97 morts, ça serait de trahir de baisser les bras », a-t- il dit, précisant qu’il ne négociera pas avec le gouvernement.

« Il ne s’agit pas d’aller négocier avec le gouvernement pour la libération de celui-ci ou de celui-là, mobilisons-nous, soyons dans la rue, manifeste (…) On ne négocie pas avec le gouvernement, notre négociation, c’est la rue, ce sont les manifestations, s’ils veulent, qu’ils nous envoient tous en prison mais ne reculons pas. Nous n’avons pas le droit d’oublier ceux qui ont donné leur vie, n’oublions pas ces gens-là qu’on a arrachés à l’affection de leurs parents. Il y a beaucoup de prisonniers, il en aura beaucoup mais nous n’allons pas négocier leur libération, c’est dans la rue, en protestant, en refusant l’arbitraire », a expliqué le leader de l’UFDG.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.