Damaro contre la limitation du mandat présidentiel

On comprend un peu plus pourquoi Amadou Damaro Camara est favorable à un 3è mandat d’Alpha Condé. Le député RPG est partant pour la non limitation du mandat présidentiel. Il l’a fait savoir récemment au cours d’une rencontre avec la presse locale.

Il a tout d’abord réagi par rapport à la sortie de Poutine : « Les grands pays respectent désormais l’Afrique. Ils n’ont pas à leur dicter ce qu’ils doivent faire. C’est ce que Poutine a dit. Poutine a été président deux fois, son premier ministre l’a remplacé et il est revenu encore. La Chine c’était deux mandats, celui qui est là-bas actuellement a fait sauter le verrou. Aux Etats-Unis, Roosevelt a fait deux mandats. La Constitution a 240 ans. Elle a été amendée 27 fois. »

Puis de rappeler :« Et pour moi, je l’ai dit quand j’étais encore au CNT sans savoir qui allait être président, que je n’étais pas d’accord pour une limitation de mandat.Pour moi, la vraie démocratie, c’est la possibilité de donner au peuple de choisir ses dirigeants. Qu’ils aient la possibilité de le dégommer s’ils  ne sont pas contents de lui. A part la France où ce sont deux mandats consécutifs, il n’y a pas de limitation de mandats dans aucun pays européen. Qu’on ne nous dicte pas ce que nous devons faire. Et nous mimons  cette démocratie de l’Europe où il n’y a pas de limitation de mandat dans ces pays. » Les exemple font lésion : « En Allemagne, la dame est à son quatrième mandat. Tony Blair est resté 13 ans. Pourquoi ce qui est valable là-bas ne doit pas l’être en Afrique parce que nous sommes des Républiques bananières. Poutine a été clair, il dit c’est le choix du peuple de Guinée, je n’ai pas de leçon à donner. Et je pense qu’à 60 ans, on est suffisamment adulte pour savoir où l’on va. »

Suffisant pour déclencher une modification constitutionnelle en Guinée ? Absolument pas.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.