Damaro, vite en besogne, souffle sur les braises après le raid sur Dalein

« Cellou Dalein est paniqué. Depuis la présidentielle 2015, son regard est fixé sur 2020 comme si c’était demain, alors que deux ans nous séparent de l’échéance. » Damaro, vite en besogne, souffle sur les braises après le raid sur Dalein. Il n y a rien d’inédit dans cette sortie de ce député-pyromane du RPG dans JA. Maladroit à souhait, Damaro Camara met en doute le présumé attentat contre la vie de Dalein Diallo : «S’il est vrai qu’on a voulu l’assassiner, c’est à condamner avec la dernière énergie. On ne peut pas et on ne doit pas en arriver là. » On comprend la frustration du député, selon lui, Dalein Diallo marche depuis 8 ans et il empêche Alpha Condé de gouverner dans la sérénité. Ce qu’il ne mentionne pas, c’est le refus de ce même Alpha Condé de respecter tous les accords signés, de tous les engagements pris.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.