Dans l’univers des fumeuses de poisson d’Abidjan

Les Ivoiriens raffolent de poissons fumés, surtout quand ils sont accompagnés de l’attiéké (semoule de manioc). Mais derrière ces poissons fumés, il y a des femmes qui prennent de graves risques pour leur santé. En effet, selon la FAO, 50% des femmes fumeuses de poisson en Côte d’Ivoire sont atteintes de maladies respiratoires.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire la vidéo:

https://www.dw.com/fr/dans-lunivers-des-fumeuses-de-poisson-dabidjan/av-57763364

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.