Décentralisation : la Sous-préfecture de Kassa attend toujours d’être meublé !

Quand est-ce que la Sous-préfecture de Kassa sera-t-elle fonctionnelle donc meublée ? Cette question aliment les débats depuis un peu longtemps. On se rappelle, Alpha Condé a rendu public, en début mai, sur les ondes de la télévision nationale, un décret érigeant les îles de Loos au total 9, en sous-préfecture qui s’appellera île de Kassa. Jusque là, rattachées à la commune de Kaloum les îles de Loos doivent changer d’administration. Sauf que plus personne ne sait quel pont reliera cette nouvelle localité à une autre Préfecture. Kaloum est une commune. Dubreka, Coyah, Forécariah, etc. sont trop coupés.

Cette île désormais avec les structures de fonctionnement, le personnel ainsi que la gestion administrative et financière de la sous-préfecture sont régis par les lois et règlements en vigueur applicables aux circonscriptions administratives de la République de Guinée, précise le décret. Un décret qui a fait de vagues. Mais, le ministre ethno Alhassane Condé a tenté de justifier le décret. A sa suite, un membre de la mouvance présidentielle et plus récemment, un ancien maire de la Commune urbaine de Labé censé bien maitriser la décentralisation en Guinée.

Si les uns voient dans l’érection de Kassa en Sous-préfecture, une façon de Condé de préparer la fraude lors de la prochaine élection, d’autres, par contre, estiment que cette partie de la Guinée n’est qu’une base arrière du président Condé.

Jeanne FOFANA, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.