Décès d’Idriss Deby : Dalein juge ‘’inopportun de décréter un deuil national’’

Invité dans l’émission ‘’MIRADOR’’ ce matin chez nos confrères de Fim FM, Cellou Dalein Diallo s’est prononcé sur le décès du Président Tchadien, Idriss Déby, un ami d’Alpha Condé, qui est d’ailleurs en route pour Djamena, afin de prendre part à ses obsèques.

Même si le Président de l’UFDG dit ne pas se réjouir de sa mort, il a tout de même reconnu qu’Idriss Déby n’était qu’un dictateur même s’il a participé activement à la lutte contre le terrorisme dans le sahel.

« Sur l’homme politique, je considérais qu’il faisait partie des dictateurs africains. Je ne me réjouis pas de sa mort mais je dois quand même noter qu’il n’était pas vraiment un démocrates même si il a participé activement à la lutte contre le terrorisme au-delà de ses frontières, c’est-à-dire dans tout le sahel, ce qui lui a été reconnu aussi bien par la France que par tous les autres pays membres du G5 Sahel… »

S’agissant du deuil national de 24 heures décrété par le Président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo ne trouve pas ça opportun :

« Je ne crois pas qu’on ai l’habitude de décréter pour la mort des chefs d’État étrangers…habituellement, les chefs d’États présentent les condoléances, se rendent aux obsèques du chef d’État défunt mais décréter un deuil pour un autre chef d’État africain, pour un collègue, je crois c’est la première fois que j’entends parler de ça…Je ne vois pas vraiment l’opportunité d’imposer à notre pays un deuil national étant donné que c’est un chef d’État étranger qui est décédé…décréter une journée de deuil national, ce n’est pas courant, ce n’est pas dans les pratiques “,  a estimé le leader de l’opposition guinéenne.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.