Défaillances techniques à l’Aéroport de Conakry : Alpha annonce des sanctions

Après les défaillances techniques enregistrées récemment à l’aéroport international de Conakry Gbessia, empêchant un avion transportant des vaccins contre Ebola d’atterrir, le Président Alpha Condé instruit une sanction administrative à l’endroit des responsables de l’Agence Nationale de Navigation Aérienne (ANA).  

Pour rappel, un vol retardé par une tempête de poussière saharienne est arrivé en Guinée avec des milliers de vaccins contre le virus Ebola, alors que le pays d’Afrique de l’Ouest se bat pour enrayer une résurgence du virus mortel. Une campagne de vaccination contre le virus Ebola a dû être retardée d’un jour après que l’avion – transportant plus de 11 000 doses de vaccin – n’a pas pu atterrir à Conakry. Une situation qui a irrité la colère d’Alpha Condé, qui au cours du Conseil des ministres de ce jeudi, instruit une sanction administrative à l’endroit des personnes concernées par cette situation :

« Le Président de la République a déploré les manquements observés dans la gestion de l’Agence de Navigation Aérienne ayant conduit aux défaillances de l’équipement d’aide à l’atterrissage des aéronefs au niveau de l’Aéroport de Conakry-Gbessia. Il a décidé de l’application de sanctions administratives exemplaires aux responsables de cette situation », lit-on, dans le compte rendu du Conseil des ministres.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.