DEFAITE DU SYLI : Rappel à l’ordre ou mise en garde ?

Dans la matinée de ce mercredi, dans les rues et cafés de Conakry, il n’est essentiellement question de la défaite cinglante que le Syli national de Guinée a concédée hier face aux Lions de la Téranga, 2 buts contre 5. C’était dans le cadre du tout dernier match que l’équipe nationale livre, au compte de sa préparation pour la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui se tient à partir de samedi prochain, en Guinée Equatoriale. Sonnés par ce résultat des plus inattendus, les supporters guinéens trouvent la raison dans des bisbilles en rapport avec les primes que les poulains de Michel Dussuyer n’auraient reçu avant la rencontre.

Au sein des médias guinéens, on se plait également à préciser que le Sénégal est la bête noire du Syli de Guinée. Cette précision est naturellement destinée à relativiser le poids de la chute. Histoire de garder le moral et l’optimiste. En effet, se fiant essentiellement au brio avec lequel l’équipe nationale s’est qualifiée, les supporters guinéens sont particulièrement rêveurs depuis quelques jours. Se rappelant que la Guinée a battu le Togo à Lomé et l’Ouganda, à Casablanca pour s’offrir son billet, les Guinéens sont nombreux à se dire que la Côte d’Ivoire, le Cameroun ou encore le Mali sont des adversaires à leur portée. Pour ce qui est des deux premières équipes, on se plait à rappeler qu’elles sont vieillissantes qu’elles n’ont pas réussi à la transition avec la nouvelle génération.

Sauf que la défaite d’hier, quelle que soit par ailleurs la raison, vient doucher cet optimisme débordant. Le Syli n’est pas à l’abri d’une piètre prestation. On aurait d’ailleurs dû faire valoir cette humilité après la victoire, 4-1, contre l’équipe espoir du Maroc. Mais personne n’avait noté le fait qu’il s’agissait d’une équipe olympique. On avait préféré manipuler l’opinion, en lui laissant tacitement croire que c’est contre l’équipe nationale marocaine.

En cela, le résultat contre l’équipe sénégalaise a quelque chose de positif. Il est une sorte d’alerte pour l’ensemble des joueurs du Syli ainsi que l’encadrement et, plus largement, à l’intention des dirigeants guinéens en charge de la gestion de la chose footballistique. Il revient en effet, au lendemain d’une telle débâcle que les leçons soient objectivement tirées et que les corrections soient apportées. Si, comme le disent certains, le problème est en rapport avec les primes, il est attention que la question soit définitivement résolue. Mais pour les supporters qui pensaient déjà au titre continental, cette défaite permet de revenir sur terre. Il est naturellement logique que chaque citoyen soutienne son équipe. Mais il est vivement conseillé d’y aller avec réalisme. Ça a le mérite un réveil brutal.   

Anna Diakité, www.kababachir.com

  1. […] DEFAITE DU SYLI : Rappel à l’ordre ou mise en garde ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.