Délinquance économique: Dr Diané, la politique pour faire diversion

« Dr MohamedDiané, ministre de la Défense a deux usines en construction sur la route de Kouroussa au quartier Mobile de Kankan. Il a deux hôtels, un à la rentrée de Karfamorya et l’autre derrière le camp Soundiata, près du carrefour Marie. Il a une ferme à Soyila, une ferme ultramoderne, y compris des étages et tout ça. »

Dans un régime normal, bâti sur la gestion rigoureuse comme celui dont rêvaient bien des Guinéens à l’arrivée d’Alpha Condé, une information judiciaire devrait être enclenchée à l’encontre de Mohamed Diané. Surtout que Doussou Condé dénonce avec des références. Mais, c’est un régime fondé sur le banditisme économique, encouragé par le Chef de l’Etat lui-même. Connaissant bien l’homme pour l’avoir pratiqué de longues décennies, Dr Diané n’attend pas. Il use de la politique pour faire diversion, masquer les dénonciations faites à son encontre.

C’est ainsi que, sur sa page Facebook, il s’est réfugié : « 2020 est loin, je ne suis candidat en rien », tranche-t-il sur sa page Facebook, vendredi matin. Faisant allusion à ses inimitiés avec son bienfaiteur Alpha Condé, Mohamed Diané à qui on attribue des hôtels et des fermes ultramodernes, renouvelle sa loyauté au président du RPG: «Je précise avec force et détermination que mon seul et unique agenda est celui du président Alpha Condé grâce auquel et par lequel je suis venu à la politique. »

A s’y méprendre, Dr Diané fait comme si, sous l’ombre du RPG, des gens tirent les ficèles. Il n’en est rien. Il fait diversion pour se faire une cure de jouvence auprès de son bienfaiteur. Surtout que, c’est lui gardien du temple, voire successeur désigné mais non déclaré du RPG. Certains l’appellent le gardien du temple pour ne pas dire du Palais. D’autres le nomme la sentinelle du parti et de son président. Un troisième groupe va plus loin et l’appelle le géniteur des nominations tribales. L’un ou l’autre cas le Dr Mohamed Diané, biologiste de profession est devenu un vice-président de la Guinée. Sans le dire. Sans le déclarer publiquement.

Avec les récentes dénonciations de Doussou Condé, celui qui est pris comme le confident d’Alpha Condé a pris peur. Taiseux, un brin taciturne, il est partout, sauf devant les médias et ce, jusqu’à une date récente. Il se contente des réseaux sociaux. Lors d’une de ses rares sorties dans la presse locale, le Dr Diané se dit tout de même « honoré par la proximité politique et humaine, la confiance que le président me porte et l’exigence du résultat qu’il attend de moi. Et c’est vrai, en ces décennies de collaboration, je n’ai pas manqué de sa confiance dans l’exercice de mes responsabilités. »Aimant être adulé, adoré et constater une certaine loyauté à toute épreuve, Alpha Condé ne saurait réagir sur le cas du Dr Diané. C’est une autre prime à l’impunité. Ni plus, ni moins.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.