Démission de Sidya : Cellou Dalein Diallo pas surpris

Les réactions se multiplient après la démission de Sidya Touré de son poste de Haut Représentant du Chef de l’Etat.

Sur les raisons de cette démission, après trois ans de fonction, le Président de l’UFR  évoque des crises multiples qui ne l’ont pas permis de jouer son rôle. Extraits :

« Notre pays est confronté à des crises multiples .Cette situation nous interpelle en tant leader politique pour proposer des solutions qui redonnent espoir à notre peuple. Mon titre de HR ne me permet pas de jouer ce rôle.J’ai donc décidé de démissionner de ce poste dès aujourd’hui », écrit Sidya Touré sur son compte tweeter.

Réagissant à cette démission, le Chef de file de l’opposition guinéenne n’est pas surpris de cette décision de son ex-allié. Pour Cellou Dalein Diallo, qui s’exprimait ce matin sur RFI, Sidya Touré a un regard plutôt moderne alors qu’Alpha Condé est rigide, il n’écoute personne.

« Je sais que compte tenu du tempérament de M. Alpha Condé, ce n’est pas facile d’infléchir ses positions, nous explique le leader de l’opposition. Il croit à ses idées même si elles sont d’une autre génération. Et je sais que Sidya Touré est dans un certain regard plutôt moderne, dans sa conception des politiques publiques et dans sa manière de gérer un Etat. Donc sans doute qu’il n’a pas pu infléchir les positions d’Alpha Condé qui est rigide, qui n’écoute pas beaucoup, qui croit en ses idées. Et même lorsque celles-ci ne sont pas de nature à favoriser le développement ou l’aspect social. », regrette le président de l’UFDG.

A la question de savoir si un éventuel retour de Sidya Touré à l’opposition républicaine, donnera un nouveau souffle, estime que la porte est grandement ouverte et se hâte de voir le voir reprendre sa place pour mener le combat pour l’instauration d’un Etat de droit en Guinée.

« Oui, il demeure quand même la troisième force politique malgré la bipolarisation de la vie politique aujourd’hui en Guinée. Je ne peux que me réjouir de le voir prendre une part active dans la lutte que mène l’opposition pour l’instauration d’une démocratie apaisée et de l’Etat de droit. », a déclaré le Chef de file de l’opposition républicaine.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.