Démolition des maisons : le regain des imposteurs !

« Nous ne savons pas qui a donné l’ordre de casser les maisons. » Ce petit bout de phrase du Premier ministre prononcé récemment devant les députés du RPG, à la faveur de la déclaration de la politique générale, résume, à lui-seul, le méprisable regain des imposteurs aujourd’hui agglutinés dans le gouvernement, avec le titre de ministres de la République.

Kassory Fofana, en venant à la rencontre de ces députés, à priori acquis à sa cause et à celle d’Alpha Condé n’a certes pas eu la présence d’esprit de ‘’mentir autrement’’, en préférant‘’la vérité des faits à la diversion et à l’insulte des Guinéens’’, comme il a bien préféré l’ordre à la loi, en assumant sa responsabilité. A travers cette fuite en avant consistant à tirer la couverture sur lui et sur son mentor, Kassory prouve que les Guinéens sont tout, sauf des personnes réfléchies, encline à distinguer le vrai du faux, la vérité à la manipulation. Kassory s’inscrit dans le registre des plus grands imposteurs de ces dernières années, après le fameux ‘’Le Chinois est mort’’. Il oublie certainement que les Guinéens ont eu l’alerte de démolition à la sortie d’une rencontre de ministres. Puis, certains, zélés, animés d’esprit de revanche, de volonté de nuire et donc de faire plaisir à Alpha Condé ont animé des conférences de presse pour annoncer la libération des emprises des routes.

Dalein Diallo, a suivi les péripéties : « Les ministres ont accompagné l’opération, en invoquant la nécessité de restaurer l’autorité de l’Etat.  Ils ont réquisitionné des policiers et des gendarmes pour mener cette opération avec bulldozers et d’autres matériels de terrassement pour démolir des maisons avec arrogance en disant qu’ils vont rétablir l’ordre et la discipline en invoquant leur fameux slogan de Gouverner autrement. Après, il revient hier nous dire qu’ils ne savent pas qui a donné l’ordre de faire ces casses. » Et de conclure, pantois :« C’est grave ! C’est extrêmement inquiétant pour des gouvernants d’un pays », se lâche-t-il chez nos confrères d’Africa Guinée.

Soit Kassoryse moque de l’intelligence des Guinéens et piétine l’humanisme qui devrait accompagner les victimes, soit il a juste voulu mentir, à ciel ouvert. Sinon que, des ministres étaient régulièrement « sur les plateaux des télévisions, en se gargarisant et dire qu’on va rétablir l’ordre et la discipline. C’est une preuve qu’on n’est pas gouverné. J’ai toujours dit qu’Alpha Condé n’est pas capable de gouverner. Voilà une nouvelle preuve. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.