Député boxeur : le coup de Titi Camara n’aura pas suffi à Bantama ?

Il provoque parce que sûr d’être protégé quelque part au niveau du Palais. Il s’attaque à des particuliers parce qu’il se dit être fils spirituel d’Alpha Condé. Sauf que Titi Camara, alors ministre des Sports avait bien corrigé son homologue de l’Emploi jeune : David et Goliath. Les échos sont allés au-delà des frontières.

 Incorrigible devant l’Eternel, même débarqué, à cause d’absence de résultats, BantamaSow aiguise sa langue : « C’est parmi eux (UFDG, ndlr) qu’on a des députés boxeurs qui doivent protéger et défendre le peuple, être son porte-parole mais, contre toute attente, ils vont se jeter sur un paisible citoyen ou encore, ils insultent n’importe qu’elle personne. »

 Il fait allusion à Ousmane Gaoual Diallo. Comme quoi la gifle de Titi en octobre 2011 n’aura pas suffi à Bantama de se cadrer. Faudrait-il alors que Gaoual porte ses gants pour donner un ‘’Suki’’ en pleine figure à cet impénitent ministre débarqué ! Pour sa part, Titi Camara, avait regretté son geste avait dû présenter ses excuses au ministre Sow à la primature.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.