Dérives dans le maintien d’ordre : de grosses charges contre Bafoe !

De grosses et nombreuses charges pèsent contre Ansoumane Camara alias Bafoe, le patron des unités d’intervention qui envahissent outrageusement l’Axe, l’itinéraire décrit par l’opposition ainsi que les périphéries du domicile privé de Dalein Diallo, empêchant tout accès.

En suivant ses réactions à chaque fois qu’il y a dérives dans le maintien d’ordre : morts d’hommes, exactions, expéditions punitives, tirs à balles réelles, etc., on se rend compte qu’il pourrait en être pour quelque chose, car, il ne peut pas ne pas trouver parmi les policiers et autres gendarmes les tireurs camouflés ou embusqués. Pour ne rien arranger, Bafoe use et abuse de l’arrogance et du mépris.

Au tribunal de première instance de Dixinn, l’opposition a déjà porté plainte contre Bafoe. On estime que ce policier agit de la sorte « parce qu’il est protégé par une impunité. Il est animé d’une haine viscérale qui va au-delà du respect de la République. Mais nous allons le discipliner. Il sera dans la Commission de défense de de sécurité de l’Assemblée nationale dans les semaines qui vont suivre », menace Ousmane Gaoual Diallo.Avant de promettre : « On va lui dire comment un policier doit être et nous allons poursuivre l’affaire jusqu’à ce qu’il soit sanctionné pour insubordination et outrage. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.