Des affrontements auraient fait un mort ce samedi à Tanénè‏

Des violents heurts ont éclaté samedi matin entre les citoyens de Tanénè Bouramaya et les forces de l’ordre, a-t-on appris de sources locales. C’est la délocalisation du marché hebdomadaire de la localité qui serait à l’origine des affrontements.

Situé sur la route nationale numéro 3 (RN3), le marché constitue un véritable calvaire pour les usagers du tronçon Conakry-Boké. Partant de ce constat, les autorités de Dubréka ont décidé de le déplacer. Une décision que la population n’a pas du tout digérée.

Il y aurait eu un mort (une information démentie par le sous-préfet) et plusieurs blessés. À la mi-journée, le calme n’était toujours pas revenu dans la sous-préfecture.

En juin dernier une équipe de la Coordination nationale de riposte à Ebola avait été attaquée à Tanénè par des jeunes hostiles aux agents anti-Ebola. Deux membres de la délégation avaient été légèrement blessés et une ambulance brûlée par les manifestants.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.