Des armes pour réprimer les opposants impénitents !

 

Profitant de l’ambiance de fin de règne que lui-même décrit, Dalein Diallo met à la place publique, l’achat d’armes par le gouvernement pour réprimer les opposants impénitents, ceux qui refusent de rentrer dans les rangs de Don Kass et se muer en moutons.

 « Nous sommes en fin de règne, il faut avoir des ressources non pas pour une retraite confortable mais il faut aussi financer la répression au cas où contre le troisième mandat, vous vous lèverez. Ils ont importé suffisamment d’armes, de gaz lacrymogènes, d’armes légères, de PMAK pour réprimer. Vous les entendez, nous allons mettre de l’ordre, les manifestations sont interdites, le droit de grève est suspendu. C’est ça la réalité parce qu’ils ont peur et ils veulent continuer à dilapider les ressources du pays en se maintenant au pouvoir », a interpelé, le samedi dernier, le leader de l’opposition républicaine.

Dalein Diallo qui a été sans cesse gazé avec les nombreux marcheurs dont certains sont déjà morts sur le macadam, d’autres chez eux au domicile n’est pas prêt à raccrocher : « Il y a des défis énormes, restons mobilisés parce que la Guinée appartient à nous tous. Il faut saluer les syndicalistes qui protestent non seulement pour leurs intérêts mais aussi contre la mauvaise gouvernance parce que cette attribution de la gestion du Port à une société dans l’opacité totale est une illustration éloquente de la mauvaise gouvernance dont Monsieur Alpha Condé est coutumier. » Boureima Condé, Don Kass et les autres apprécieront.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.