Des cultivatrices ivoiriennes luttent pour leurs champs

Reportage chez les femmes de Napié qui font des miracles avec très peu de moyens.

Au besoin, les filles donnent un coup de main aux mamans (photo d’archive)

Dans le nord de la Côte d’Ivoire, la pauvreté est ancrée dans le quotidien des habitants. Pour s’assurer un minimum de revenus, des femmes se sont organisées en coopératives pour cultiver des légumes qu’elles revendent sur les marchés.

Le travail des champs est harassant, fait à la main, mais ces femmes se donnent du courage en chansons. Elles marchent beaucoup, travaillent pendant des heures pour produire leurs légumes. Et leurs marchandises ne sont pas toujours achetées à bon prix, disent-elles.

Notre correspondant Julien Adayé a rencontré des femmes de Napié, une petite localité située à 552 kilomètres d’Abidjan.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter l’audio:

https://www.dw.com/fr/des-cultivatrices-ivoiriennes-luttent-pour-leurs-champs/a-57437376

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.