Des djihadistes aux portes de la Guinée ?

Avant le présidentielle, au lendemain du référendum forcé, Alpha Condé faisait planer l’idée selon laquelle des mercenaires sont en préparation à partir de la Sierra Leone et de la Guinée Bissau pour renverser son régime. Il est allé jusqu’à créer des incidents diplomatiques avec ces pays frères. Aujourd’hui, il crée la psychose selon laquelle des djihadistes auraient des objectifs à assouvir en Guinée. 

En tout cas, « Le Président de la République a demandé au Secrétaire général aux Affaires religieuses et au ministre en charge de l’Administration du territoire de veiller scrupuleusement au fonctionnement et au financement des organisations religieuses afin d’éviter de tomber dans un laxisme qui pourrait faciliter l’infiltration ou le soutien financier de certaines d’entre elles par des organisations djihadistes ou terroristes. »

Cette invite a été faite, le jeudi dernier au cours d’un conseil des ministres, à Conakry. Les Guinéens sont suffisamment terrorisés par les bandits, coupeurs de routes, forces de défense et de sécurité. Le tout conclut par un vent de complot qui fait dormir débout. C’est le moment pour Alpha Condé d’aller à l’essentiel, en s’écartant de la théorie des complots à n’en plus finir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.