Des liens entre un groupe identitaire autrichien et le terroriste de Christchurch

Une enquête déterminera si ce mouvement, avec qui l’auteur du massacre en Nouvelle-Zélande était en contact, doit être considéré comme « une organisation terroriste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.