Des syndicalistes libérés : quel sort pour les autres dissidents ?

Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo sortiront certainement de leur cachette dans les heures qui viennent parce que leurs camarades syndicalistes sont sortis de leur cachot, lundi. Après avoir été entendus et déférés.

L’annonce a été faite hier, pendant que toute la capitale et bien des préfectures et localités ont connu de grosses perturbations dans les écoles, dans les marchés et sur les principales artères. Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo ont été suspendus par leur entité après avoir appelé à la grève. Une occasion pour le Garde des Sceaux de dénoncer ce qu’il appelle une grève sauvage.  Ces deux avec le soutien des autres dissidents sont donc dans le collimateur du ministre de la Justice.  Cheick Sakho enfonce : « Les deux meneurs qui sont cachés que sont Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo et les 13 autres syndicalistes qui ont appelé à la grève, je leur demande de se rendre librement. Ils seront de toutes les façons recherchés et retrouvés par les services de police et de gendarmerie où qu’ils se trouvent. Ils répondront de leurs actes devant la justice ».

Pendant qu’il faisait cette déclaration, le ministre de la Justice ne savait pas que les syndicalistes entendus devraient être libérés, pour donner la chance à une sérénité dans les établissements, afin que les cours reprennent. Il semble avoir été pris de court. Alors questions : quel sort sera réservé aux fuyards ? Les camarades Soumah et Portos vont-ils bénéficier de la même clémence, surtout que le mot d’ordre doit être levé par ce même Soumah ? Quelle garantie pour eux ? Ces déboires administratifs seront-ils gelés ou sera-t-il toujours sous le coup de sa sanction, parce que nommé DPE sans le vouloir ?  Selon des sources, ce sont toutes ces questions qui seront en cours de débat afin de contenir la crise. Une déclaration est attendue cet après-midi ou en début de soirée.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.