Désordre à la Mairie de Matoto : Sydia pas étonné !

Le désordre voulu par le RPG et qui prévaut actuellement à la Mairie de Matoto est loin d’étonner Sydia Touré, lui qui devrait être le roi avec ses 7 conseillers au tacitement au compte du RPG. Sauf que « J’ai reçu des appels des deux côtés. Chacun prétend avoir gagné, moi, je n’y étais pas. Pour l’UFR, c’est quelque chose d’assez particulier, mais qui ne nous étonne pas beaucoup, lors de ces élections, l’argent a beaucoup circulé et de temps en temps, on a vu qu’ils peuvent s’entendre sur le dos de l’UFR. »

Sydia Touré semble donc se féliciter de la chienlit orchestrée. Tant et si bien que son parti a été la cible de compromissions, notamment à Boké où « l’UFDG s’est alliée avec le RPG pour nous arracher la Mairie. » Cet arrière-goût est resté en travers la gorge de l’UFR. Si donc Matoto est actuellement dans la sainte pagaille, l’UFR ne peut qu’être que 3è larronne. A la limite. Ce qui est sûr, « Le minimum que je pouvais faire à Matoto, c’est de respecter mon engagement. C’est ce que j’ai tenté de faire. Les conseillers de l’UFR ont voté selon les instructions », s’est-t-il défendu.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.