Désordre politique à Kindia : la section motard de Dalein indexée

La section motard de Dalein Diallo est-elle derrière le désordre qui prévaut à Kindia, au moment même où Abdoulaye Bah est en passe d’être plébiscité ? Il y a en effet une grosse accusation qui plane sur les militants de l’UFDG. Damaro a accusé. A sa suite, un autre député Fadiga du RPG. Au niveau du parti de Dalein Diallo, on indexe des manœuvres du pouvoir, le temps pour lui de nettoyer les écuries d’Augias dans ses propres rangs.

Pendant ce temps, à l’UFGD on rappelle : « L’accord politique tel qu’il a été stipulé demandait le désistement d’un camp au profit d’un autre. Ce qu’on a respecté à Dubreka. Nous attendons que le RPG respecte de la même manière. Le désistement est simple. Soit vous soutenez pour renforcer le candidat pour lequel vous vous êtes désistés, soit vous vous abstenez au vote. Dans l’un ou l’autre des cas, la conséquence va être la consécration de l’autre parti. Si vous entravez à ça, c’est une indication claire sur ce qui doit être nos rapports dans l’avenir avec le RPG. »

Ce parti d’opposition magnifie le militantisme responsable de la section motard : «  La section motard de l’UFDG est une organisation très puissante composée essentiellement des fidèles de Bah Mamadou et de Cellou Dalein Diallo. Nous n’avons jamais appris que la section motard  de l’UFDG est impliquée dans les troubles à l’ordre public. Il ne faut pas les accuser de quoi que ce soit. »

Pour faire taire les dissensions au niveau du RPG, l’UFDG propose : « Les seules possibilités que le RPG a aujourd’hui, c’est de voter pour le candidat de l’UFDG ou voter bulletin nul. En aucun cas, les élus du RPG ne peuvent voter pour quelqu’un d’autre. »

Il reste qu’aux dernières nouvelles, on apprend l’arrivée par effraction d’un responsable de l’UDG de Mamadou Sylla pour la candidature de la Mairie de Kindia. Fausse alerte ou ignorance des accords ou encore haute trahison ? On le saura dans les prochains jours. Kindia retient son souffle. L’UFDG aussi.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.