Destitution de Kelèfa Sall : enfin la voix audible de l’opposition

On s’étonnait que les opposants, les grands ne veuillent pas se faire voix, avec toute la chienlit que des perturbateurs provoquent et entretiennent à la Cour constitutionnelle. On commence à avoir le cœur le net avec la sortie de Dalein Diallo, le samedi dernier au cours de l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG.

Extrait : « Ensemble, on va mener le combat pour arrêter cette dictature aveugle qui est en train de faire du n’importe quoi de nos ressources, de nos vies, de nos libertés et de nos droits. Nous allons nous mobiliser au niveau de l’opposition républicaine avec toutes les forces vives pour arrêter ce coup de force contre notre peuple à la Cour constitutionnelle. Et, nous allons très rapidement lancer un appel pour manifester sur l’ensemble du territoire national pour dire halte à la dictature, à la violation de la constitution et des lois de la République. Les Guinéens se mobiliseront pour maintenir Monsieur Kèlèfa Sall à la tête de cette haute institution de la République.

Ceux qui ont décidé de le destituer en violation flagrante des dispositions de la constitution et de la loi portant création de la cour constitutionnelle, ce sont eux qui n’ont pas leur place à la cour constitutionnelle. On est déterminé à demander leur départ et la réhabilitation dans tous ses droits, du président Kèlèfa Sall. Ce n’est pas une question de l’UFDG, c’est toute la Guinée qui est mobilisée pour arrêter Monsieur Alpha Condé qui est déterminé à perpétrer ce coup de force, on ne l’acceptera pas.  Nous allons très bientôt, lancer un appel pour manifester, sortir sur l’ensemble du territoire national contre la violation de la Constitution et des lois de la République ».

On identifie les stratégies pour empêcher tout forcing…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.