Deux adolescents meurent asphyxiés à Hamdallaye

Deux adolescents ont trouvé la mort, suite à un étouffement dans la nuit du samedi à Dimanche au quartier Hamdallaye dans la Commune de Ratoma.

D’après le témoignage de leurs proches, Saliou Barry  et El hadj Mamoudou Diallo, tous âgés de moins de vingt ans, étaient vendeurs de Trésor à Petit Lac, au quartier Taouyah.

Après avoir veillé tard dans la nuit du vendredi au samedi, au nombre de trois, ces sont entrés dans leur chambre allumer un groupe électrogène pour regarder la télé, après la coupure d’électricité.

C’est dans ces conditions qu’ils ont dormi laissant le groupe électrogène allumé à l’intérieur de la chambre. Le matin, il a fallu défoncer les portes pour que les voisins puissent constater qu’ils sont  asphyxiés. Evacués d’urgence à l’hôpital, ils ont reçu des soins, mais deux d’entre eux ont succombé et le troisième a été sauvé de justesse.

 Ces deux jeunes adolescents ont été inhumés dans la matinée de ce dimanche 30 décembre 2018.

Ce drame relance le débat sur l’imprudence dans l’utilisation du groupe électrogène, dont la fumée, toxique, a endeuillé des nombreuses familles en Guinée.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.