Développement Communautaire: Tenue d’un atelier de formation sur les techniques d’animation et de Communication pour le développement de Boké

Dans le cadre de la thématique ‘’Mines et Développement communautaire à Boké’’, le Conseil préfectoral de Développement (CPD), grâce à l’appui  du Projet Gouvernance régionale du secteur extractif (PGRSE-GN) appuyé par le projet: «Gouvernance régionale du secteur extractif en Afrique de l’Ouest (PGRSE)», a initié du mercredi, 11 à vendredi, 13 octobre 2017, un atelier de formation sur les techniques de communication des membres du CPD dans la localité.

Mis en œuvre par la GIZ, à travers une coopération entre le Ministère Allemand de la Coopération au développement (BMZ) l’objectif de cette session de formation est de créer des conditions favorables à la mise en place et fonctionnalité au sein du CPD, d’un cadre de concertation multipartite participatif et professionnel.

Le projet intervient dans quatre pays de l’Union Fleuve Mano à savoir, la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Léone et la République de Guinée.

 Ce qui se fait à travers quatre (04) grands axes d’intervention à savoir, le renforcement de capacités des administrations minières et financières des pays dans les domaines de redevabilité et de transparence dans le secteur extractif ; le renforcement de capacités de la Société Civile pour une meilleure implication dans la formulation des politiques minières ; le renforcement de la coopération entre les administrations (déconcentrées et décentralisées), le secteur privé et les populations au niveau local et appui à la coopération au niveau régional entre ces quatre (04) Etats membres de l’Union du Fleuve Mano (UFM).

La présente formation des membres du CPD sur les techniques d’animation et de communication en développement selon le Consultant, Mamadou Aliou Bah, rentre dans le cadre du 3ème axe du projet ; celui du renforcement de la coopération entre les administrations (déconcentrées et décentralisées), le secteur privé et les populations au niveau local.

En plus de cet appui au CPD, le projet depuis son lancement en 2014, selon son consultant, continue de soutenir d’autres actions aussi bien au niveau des services centraux des départements ministériels et autres organismes d’appui au secteur extractif à travers notamment, la prévention et la gestion des conflits à travers le projet ‘’Boké hèry’’ porté par search for Commun ground sur un appui technique et financier du projet, appui aux processus locaux de prévention des conflits par le renforcement des capacités institutionnelles et humaines des comités de concertation dans les localités minières, appui à la fonctionnalité de mécanisme  de concertation et d’harmonisation des acteurs de la question minière à Boké par le renforcement de capacités institutionnelles et humaines dans l’animation au niveau local par le CPD du cadre de concertation des acteurs.

Dans la zone de Boké, a fait savoir M. Bah, « les activités de terrain ont essentiellement porté sur le renforcement de la coopération entre les administrations déconcentrées et décentralisées, le secteur privé et les populations locales.»

Appuyer l’identification et la mise en œuvre d’un contenu local en lien avec la thématique : « Mines et Développement communautaire », permettra de réduire l’impact négatif des mines et d’améliorer les retombées positives de l’exploitation minière sur les communautés locales de Boké, a-t-on fait savoir au cours de la rencontre.

Avec les enseignements tirés de la présente session de formation, a espéré le président du CPD de Boké, Mamadouba Oscar Coumbassa, les membres de sa structure sauront désormais rapprocher les communautés des zones minières dans le cadre d’un développement durable.

Durant deux (02) jours, les participants ont passé à revue les thématiques liées entre autres aux techniques, méthodes, outils, pratiques et les obstacles de Communication de masse et d’animation.

Bref, le rendez-vous pour le prochain cadre de concertation est pris pour mercredi, 25 octobre 2017 à Boké.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.