Discours à caractère ethnique : L’opposition déplore le silence du Chef de l’Etat

Réunis en plénière pour faire le point sur la mise en œuvre de l’accord politique du 09 Août et exiger l’installation dans les meilleurs délais des exécutifs communaux, les opposants dénoncent l’indifférence du Président Alpha Condé face à la montée en puissance des discours à caractère ethnique et régionaliste.

Les adversaires d’Alpha Condé ont tenu à rappeler qu’« Il y’a eu beaucoup de proliférations de déclarations, de propos ethnocentristes » qui ont retenu l’attention des uns et des autres» ce dernier temps en Guinée. Mais le président Alpha Condé et son gouvernement sont restés indifférents face à cette montée en puissance des discours à caractère ethnique et communautaires, qui constituent une menace sérieuse à l’unité nationale et de la paix.

« Nous avons déploré avec la dernière énergie ces types de propos, émanant surtout de leaders d’opinion, qui fragilisent la paix, l’unité nationale et la concorde qui existent entre les populations. L’opposition déplore donc le silence incompréhensible du chef de l’Etat face à ces dérives ethnocentristes, en refusant de jouer son rôle de garant de l’unité nationale et de la paix », a indiqué Debo Sylla.

L’opposition a par la même occasion rappelé que la question de remplacer Abdoulaye Bah à la tête de la Mairie de Kindia n’est pas « négociable ». « Il reste et demeure le Maire élu de Kindia », tranche-t-on malgré les hostilités.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.