Divorce consommé entre Dalein et Mouctar : 2020, pas envisageable !

On ne le dira jamais assez ! Le divorce entre Dalein Diallo et Mouctar Diallo, président des NFD est désormais plus que jamais consommé. Du moins, si l’on en croit à l’ex allié de l’UFDG, sur les ondes d’une radio locale, mercredi dernier à Conakry. On le savait depuis belle lurette qu’entre les deux anciens alliés, le file du dialogue est rompu, l’alliance aussi. Le petit frère ne salue plus « la hauteur de vue » du grand frère.

En cause : l’UFDG ne veut plus d’alliances au premier tour. Que chaque allié rame seul avant de s’allier au second tour. Quoi de plus normal pour s’assurer au moins qu’on a une base et qu’on est apte à marcher seul, sans être remorquer ! Il n’en fallait pas plus pour que Mouctar Diallo crie comme un aveugle qui a perdu son bâton. En guise de représailles, il se dit porter candidat à la Mairie de Ratoma, traditionnelle fief de l’UFDG, l’alliée. Il négocie, mais sans suite. Puis, sort ses dents et montre se biceps. Et vint le clash. Il renouvelle cette fois-ci la candidature des NFD, mais pas lui en personne, parce que son parti le lui en a dissuadé. Mouctar rumine et fait savoir à tous que son divorce avec Dalein est consommé.

Il laisse comprendre aussi que même la prochaine présidentielle n’y fera rien. « Nous nous sommes retrouvés en retraite à Bruxelles et avions décidé que désormais les NFD, dans n’importe quelle élection ira sous ses propres couleurs », annonce le président des NFD. Avant de revenir sur les péripéties de la mésalliance, tout en dénonçant ce qu’il appelle décision unilatérale: «C’est lui qui nous a annoncé cette décision unilatérale prise par l’UFDG. Nous n’avons pas contesté cette décision de l’UFDG, nous la respectons. » C’est dire que ce n’est vraiment pas la peine de compter sur les NFD à la prochaine présidentielle. C’est acté !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.