Donka: le siège du SLEG quadrillé par les forces de l’ordre

Alors que les syndicalistes, version Aboubacar Soumah, s’étaient donnés rendez-vous ce vendredi 1er décembre, suite à la médiation des religieux, pour consulter la base et étudier les opportunités de maintenir ou de suspendre le mot d’ordre de grève des enseignants, le siège du SLEG (Syndicat Libre des Enseignants de Guinée), est quadrillé par les forces de sécurité.

Aucun accès n’est permis au siège du SLEG, située au Bloc des professeurs à Donka. Selon un officier de la gendarmerie, l’ordre est venu de la hiérarchie pour empêcher tout regroupement des syndicalistes.

En dehors des certaines établissements d’enseignement privé, la reprise des cours n’est toujours pas effective. Les enseignants du public continuent toujours à bouder les salles de classes, malgré les menaces de licenciement des autorités compétentes.

Si la grève n’est pas suspendue ce weekend, la nouvelle semaine s’annonce avec beaucoup d’incertitudes.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.