Dr Ousmane Kaba, les communales et les abus de tous genres

Il n’aura pas échappé aux fraudes massives orchestrées dans les autres circonscriptions du pays. Le PADES d’Ousmane Kaba, abâtardi récemment par Boureima Condé a vécu lui aussi à son corps défendant « des votes massifs sur la base de cartes d’électeurs non distribuées par les chefs de quartier. » Mais aussi « De milliers de procurations arrachées par les populations dans les mains de responsables. »

Ce fut donc des abus de tous genres. Le Dr Ousmane Kaba dénonce de fait, « l’implication abusive des préfets, sous-préfets ainsi que les menaces sur tous les présidents des bureaux de vote, sans oublier que des cadres se promènent dans des bureaux de vote pour intimider des gens. » Récemment, invité par une radio locale, le président du PADES conscient du coût de ces élections, mais aussi frustrés des fraudes massives, demande l’annulation pure et simple des communales, après tout c’est « plus cher d’avoir un pays déséquilibré et instable » que de reprendre ces joutes dont les résultats sont toujours en cours.

On ne sait pas quel sera le nouvel élan du PADES à l’issue de ces joutes électorales. Ce qui est essentiel, c’est de voir que le PADES a bel et bien la trempe d’une formation politique compétitive qui pourrait bien apporter du grain à moudre à bien des partis politiques, déjà en scène depuis des lustres.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.