Drame de Womey : Les membres du comité de crise mettent fin à « leur grève de la faim »

Les membres du comité de crise sur le drame de Womey, ont mis fin mercredi à leur grève de la faim déclenchée depuis lundi.

Constitués des politiciens, des défenseurs des droits de l’homme et un député, ces grévistes étaient à l’intérieur du Palais du peuple le premier jour. Mais ils ont été déguerpis par une équipe des bérets rouges qui a débarqué sur les lieux. Depuis, ils occupaient les abords du Palais du peuple.

Aux dernières nouvelles, l’armée s’est retirée du village. Une attitude qui a soulagé les grévistes qui ont finalement décidé de mettre fin à trois jours de grève de la faim.

Selon le président de Comité de crise, Dr Faya Millimono, cette décision mettant fin à trois jours de grève fait suite aux avancées enregistrées par rapport au principal point de revendication, qui porte sur la démilitarisation de Womey.

« C’était le lundi dernier que nous avons décidé d’entamer une grève de la faim. C’était pour que le village de Womey soit démilitarisé. Au moment où nous vous parlons depuis hier nuit et ce matin, les informations que nous avons reçues vont état du retrait de l’armée de Womey. Mais on ne s’est pas contenter des informations à distance. Nous avons dépêché les gens de Gouécké pour se rendre à Womey et constater effectivement le départ de militaires de Womey. C’est du village de Womey que certains médias de la place ont pu parler directement avec ceux qui étaient au milieu du village, qui ont constaté effectivement et confirmé le retrait de l’armée de Womey. » a-t-il déclaré.

Faya Millimono annonce enfin la fin de trois jours de grève de la faim : « Après avoir constaté le retrait de l’armée de Womey, les grévistes qui sont là, nous avons décidé de mettre un terme à notre grève de la faim. ».

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.