Droit à la retraite : Alpha Condé donne des instructions…

Au cours de la dernière session du conseil des ministres, le Président de la République a demandé au gouvernement de veiller à ce que les fonctionnaires ayant atteint l’âge requis fassent effectivement valoir leur droit à la retraite. Cette instruction qui intervient au moment même où la Fonction publique est pleine réforme en dit long sur l’assainissement voulu par les uns et les autres. Pas plus tard que la semaine dernière, le ministre de la Fonction publique annonçait la mise à la retraite de quelque 2000 fonctionnaires, en fin décembre.

Cette mise à la retraite intervient au moment même où des grandes réformes sont entamées pour moderniser la Fonction publique, à travers la biométrie des fonctionnaires. Une démarche qui vise à assainir le fichier des travailleurs de l’Etat. Pour Sékou Kourouma, jusque-là, c’est moins de mille agents de la Fonction publique qu’on envoie faire valoir leurs droits à la retraite.

Il insinue par là qu’il y a une grosse magouille qui consiste à garder encore et encore des agents improductifs dans les sphères de l’administration publique. Cette situation, si l’on en croit le ministre, est actuellement bannie. Ce départ massif à la retraite permettra par ailleurs à rajeunir la Fonction publique.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.