EBOLA : Une équipe médicale française attendue samedi à Conakry pour l’installation d’un nouveau centre de soins

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de fièvre Ebola en Guinée, une équipe de treize spécialistes français s’envolera samedi vers la Guinée pour mettre en place et ouvrir mi-novembre un nouveau centre de soins contre le virus Ebola en Guinée forestière, dans le sud-est du pays, a annoncé vendredi le gouvernement français.

Selon notre source, le groupe, composé de médecins, infirmiers, psychologues, pharmaciens et cadres de santé, « va s’envoler ce samedi vers la Guinée en vue de permettre la mise en place d’un centre de soins à Macenta, l‘un des foyers les plus importants de l’épidémie en Guinée.

Selon le Dr Antoine Perrin, un médecin de retour d’une mission sur place, « Le centre de Macenta est absolument nécessaire car l’épicentre de l’épidémie est à Macenta et les capacités de Guéckédou sont insuffisantes », assure-t-il.

Outre le centre de Macenta, Paris prévoit à terme l’ouverture de quatre autres centres de soins pour les malades d’Ebola en Guinée.

Mardi, la France a annoncé le déblocage de 20 millions d’euros « d’engagement financier immédiat », en premier lieu pour financer l’ouverture de centres de soins.

Selon le chef de la mission, le médecin Christophe Savio, le centre, qui sera constitué de tentes, devrait démarrer avec une trentaine puis une cinquantaine de lits jusqu’à une capacité maximale probable de 80 lits.

Le dernier bilan de l’épidémie publié vendredi et établi au 29 octobre par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) fait état d’un total de 13 567 cas et de 4951 décès, dont 1018 morts en Guinée sur 1667 cas, contre 1510 morts sur 5338 cas déclarés, en Sierra Léone et 2413 morts au Liberia sur 6535 cas enregistrés.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.