Ébola à Labé : 63 contacts identifiés dont 5 critiques

Suite à la confirmation  de deux cas  liés au virus Ébola le samedi dernier  dans la sous-préfecture de Popodara district de Sambayabhé, située à 18 kilomètres du centre urbain de Labé, ce lundi 22 décembre 2014, un comité de crise régional a été mis en place pour mener à bien la riposte contre l’épidémie.
 
La rencontre a mobilisé les journalistes  locaux  de tout support confondu, experts d’OMS, UNFPA et ONG sous l’égide du gouverneur de région Sadou Keita. Objectif de la rencontre, trouver des voies et moyens pour venir dans un bref délai au bout de la maladie qui commence à semer la psychose dans la région.
Pendant que la rencontre  se tenait dans le bureau du gouverneur, des personnes suspectées d’avoir eu des contacts avec les sujets confirmés positifs qui se trouvent  au centre de traitement de Donka  sont  annoncés par les autorités sanitaires. En plus des 5 cas jugés critiques évacués à bord des ambulances de Koubia et de Mali sur Conakry, des recherches se poursuivent dans deux endroits  distants de Popodara. Ce sont entre autres  Dalein, où selon le responsable d’une ONG  une femme qui a eu le contact avec  l’une des patientes  s’est rendu et à Serima où deux autres cas suspects se trouveraient.
Selon le Docteur Mamadou Oudy Bah, directeur régional de la santé le secteur de Sambayabhé  a été mis en quarantaine par les populations de Popodara [Dix (10) districts] pour éviter la propagation de la maladie et les  jeunes de la zone se sont massivement mobilisés pour aider les agents de  la Croix Rouge et les autres partenaires  à dénicher  les contacts.
Pour finir son intervention, il  a lancé un appel à toutes les personnes de bonne volonté : «  Nous demandons à tout le monde de venir en appui aux populations concernées. Il ne faut qu’on attende seulement l’aide de l’État et des partenaires ». Renchérit-il.
Il faut tout de même déplorer le manque des moyens financiers   sur le terrain  devant permettre la mobilité des agents.
Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.