Ebola : les États-Unis annoncent la fin du dépistage renforcé des voyageurs

Les États-Unis d’Amérique ont annoncé ce vendredi, 19 février 2016, la fin du dépistage du virus Ebola chez les voyageurs originaires des pays les plus touchés par l’épidémie qui a fait des milliers de morts en Afrique de l’Ouest entre début 2014 et décembre 2015. Désormais, les ressortissants de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Léone ne seront pas contrôlés à leur arrivée aux aéroports américains pour voir s’ils ne sont pas porteurs d’Ebola.

Le Secrétaire américain à la Sécurité intérieure Jeh Johnson a indiqué aujourd’hui que les mesures de dépistage renforcé, en place dans les cinq aéroports des États-Unis désignés pour accueillir les voyageurs en provenance de ces pays, vont être levées. Le gouvernement guinéen n’a pas tardé à exprimer sa satisfaction suite à cette annonce. «Le gouvernement accueille cette nouvelle avec satisfaction et salue la coopération entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola», dit-il.

Il rappelle toutefois aux populations l’impérieuse nécessité de maintenir les mesures d’hygiène appropriées, notamment le lavage des mains,
et de redoubler de vigilance dans cette “phase de surveillance sanitaire renforcée.”

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.