Ébola à Popodara : « Toute la localité actuellement est en quarantaine… » affirme le maire de la CR

Une mission de sensibilisation  contre l’épidémie  à virus Ébola, conduite par le préfet de Labé a sillonné mardi 23 décembre 2014  les sous-préfectures de Popodara, Diari et kourmangui.  Outre les  cadres  de  la  préfecture,  la  délégation  comptait  aussi un technicien de  santé,  l’équipe  de sensibilisation a expliqué aux populations rencontrées le mode de contamination et les moyens de  prévention.

Cette délégation composée des cadres préfectoraux et des journalistes de la presse locale ; a commencé  son périple par la sous-préfecture de Kouramangui.  Le commandant Mamadou Lamarana Diallo, préfet de Labé  revient ici sur le bien fondé de cette campagne de sensibilisation. ‘’ Nous avons décidé de faire les trois localités pour sensibiliser les populations comment éviter la maladie. Nous avons également recensé le nombre de mosquées  de chaque localité, nous allons essayer de trouver des kits le plus vite que possible pour les mettre à la disposition des collectivités’’.  Promet-il.

 Reconnaissant la gravité  de  la  maladie et les liens qui unissent les populations de sa circonscription et celles de popodara. Le sous-préfet de Kouramangui  Sylla Moussa Kanké  a exhorté aux respects des mesures d’hygiène en vigueur.

 Dans la sous-préfecture de Diari le premier commis de l’État Ibrahima Tata affirme être à pied d’œuvre, mais les moyens  manquent. «  Nous allons prodiguer les conseils et nous déplacer comme nous avons l’habitude de le faire. C’est seulement les moyens qui nous manquent ».A-t-il précisé.

La tournée de sensibilisation a pris fin  par la commune rurale de Popodara où des  cas d’Ébola  ont été  diagnostiqués positifs.  Mais là, Selon Hamadi sow maire de la commune rurale, la situation est loin d’être reluisante et  la  psychose règne.  « La situation est très alarmante depuis que les cas d’Ébola ont été signalés à Popodara, plus précisément dans le secteur de Sambayabhé. Toute la localité actuellement est en  quarantaine. Les besoins sont énormes, parce que tous les occupants sont dans les maisons et n’ont rien à manger ».

 Quant à  Aly Konaté  Sous-préfet  de  Popodara prend la  courageuse décision  d’interdire tout  rassemblement  public mesure  toutefois  jugée  excessive par certains.  Il  a  aussi remercié  la  solidarité du  député  uninominal  de  Labé  qui est allé  au chevet de  la  sous-préfecture.

 Depuis l’apparition de cette maladie dans la région, les autorités à tous les niveaux  sont à pied d’œuvre   pour éteindre le foyer  actif de côté de Popodara.

Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.